Forgot your password?
typodupeerror
Earth

neutrino38's Journal: Chinafrique - musing about Africa's development with China

Journal by neutrino38

Un article étonnant est paru sur lemonde.fr intitulé "L'Afrique est ruinée ? La chine est preneuse !". Il dessine les contours d'un avenir assez inattendu pour une partie de l'Afrique subsaharienne. La citation choc de l'article "L'Afrique travaillerait à sa recolonisation qu'elle ne s'y prendrait pas autrement" peut porter à polémique mais ... pourquoi pas ? imaginons ...

La Chine déverserait 300 millions d'individus, au hasards des intérêts économiques et des contacts personnels dans un certain nombre de pays d'Afrique. Ces individus, industrieux et commerçant lancent la machine économique Africaine puissamment aidé par des programmes d'infrastructure financés sur fond public chinois. La chine y gagne les matières premières et la nourriture, les pays d'Afrique, les devises et l'activité économique. Ca et là se produisent des réactions de rejet à cause de la concurrence effrénée que les chinois mènent à l'industrie local mais globalement, l'apport économique est apprécié. Contrairement aux occidendaux, les chinois ne sont pas perçus ni comme colonisateurs, ni comme arrogants par les africains (alors que ... ) . Contrairement aux occidentaux, les chinois, sont capable d'endurer l'inconfort et les pertes humaines pour faire du commerce et de l'industrie loin de leur base.

10 à 15 ans plus tard, les chinois sont assez nombreux pour constituer une minorité importante et agissante dans un certain nombre de pays africains au point de pouvoir influencer la politique locale. Des écoles et universités chinoises à l'étranger ouvrent pour éduquer les enfants des expatriés chinois en Afrique. Les chinois sont assez intelligent pour y faire entrer l'élite Africaine locale. Certain pays se ferment à l'influence chinoise mais sont soit marginalisés économiquement soit deviennent des satellites d'autres groupements tels que l'union pour la méditerranée qui prend corps. Les intérêts de chine en Afrique sont devenus tellement important que de façon ouverte ou cachée, plusieurs conflits sont réglés par l'Armée Populaire de Chine. Des bases militaires permanentes font leur apparition en chine et certains pouvoirs s'abritent à l'ombre de cette nouvelle force comme au temps de la Francafrique.

30 ans plus tard, l'élite Africaine éduquée par les chinois arrive au pouvoir, sinophone, elle introduit l'usage du yuan et du chinois dans la vie courant d'un certain nombre de pays en parallèle avec les monnaies locales. Ces pays se groupent dans une union économique pilotée par la chine et prend une influence déterminante au sein de l'union Africaine. Des tensions apparaissent avec le magreb et le proche orient plus proche de l'Union européene et membre de l'union pour la méditerranée. Une imigration africaine en chine se fait jour provocant une montée du racisme anti-africain dans ce pays. Les couples mixes existent mais c'est une curiosité réprouvée par la société chinoise.

50 ans plus tard, les pays de la sinafrique ont bien changés. Ils ont perdu leur aspect sauvage pour se couvrir d'immeubles ternes, d'usines et de grandes plantations. Le pouvoir autoritaire n'a pas disparu mais l'économie va bien. Certains phénomènes climatiques provoque des désertifications et une pression migratoire importante vers la Chine qui commence tout juste à régler ses propres problèmes économiques. Par l'entremise des gouvemenements locaux, la CHine impose sa politique d'enfant unique à une bonne partie de l'Afrique provocant de sanglante révoltes durement réprimées et peu raportées par les médias. Peu à peu, la situation se stabilise et une certaine prospérité apparaît sous la pax china.

100 ans plus tard, propérité, éducation sont là. L'Afrique est globalement sortie d'affaire. Mais politiquement c'est le point mort, autoritarisme et censure sont de rigueur. Des mouvements d'indépendence par rapport à la Chine apparaissent dans certains des pays les plus prospères. Dans ces pays un improbable intégration entre africains sinisés et chinois africainisés on eu lieu mais ces mouvement d'indépendance, comme en yougoslavie séparent brutalement les communautés provoquant l'éclatement de certains de ces pays. Des parties contrôlées par les chinois demandent leur rattachement à la chine ainsi que certains pays où les africains sont devenus minoritaires. L'ONU et les occidentaux s'opposent. La CHine hésite à importer de nouveaux problèmes. FInanement, de nouveaux pays sont créés.

This discussion has been archived. No new comments can be posted.

Chinafrique - musing about Africa's development with China

Comments Filter:

If this is timesharing, give me my share right now.

Working...